Présence à soi

La loi d’attraction – Les demandes (2)

Loi d'attraction

Loi d’attraction

(Le début de cet article se trouve ici)

Les dérives du matérialisme spirituel

La loi d’attraction s’inscrit dans le mouvement New-Age né aux Etats Unis, avec pour effet que bon nombre de ses hérauts véhiculent une vision américaine de la société, faite de responsabilisation individuelle et de matérialisme décomplexé.

La blogosphère en vient à être saturée d’articles nous expliquant « Comment faire entrer l’abondance dans notre vie ». Mais c’est le plus souvent l’ego qui est visé et son envie d’assouvir ses désirs sur le plan matériel.

Dans cette optique, la loi d’attraction glisse parfois de la démarche spirituelle vers une sorte de life coach dont l’objectif avoué est de nous vendre ses « secrets » de la réussite.

J’ai moins d’affinité avec cette vision de la loi d’attraction, semblant sous-entendre que notre bonheur passe par la réussite matérielle : « Devenez millionnaire, visualisez la villa de vos rêves… ».

Si ces désirs peuvent avoir leur légitimité (et ne sont pas nécessairement incompatibles avec le développement personnel), il faut cependant être vigilant à ne pas glisser vers ce que Chögyam Trungpa appelle le matérialisme spirituel, à savoir l’illusion de se développer spirituellement alors qu’en réalité, les techniques spirituelles sont détournées par l’ego en vue de son propre renforcement.

Principes voisins à la loi d’attraction

Tant que l’on reste sur le plan de l’ego, une demande ne pourra donc obtenir que des effets limités, ou même des effets à l’opposé de notre désir conscient. Et quand il arrive toutefois que ce type de demande soit exaucé, ce n’est en fait généralement pas vraiment la loi d’attraction qui est à l’œuvre mais de vieux principes bien plus anciens avec lesquels on la confond.

Dans ces vieux principes, on retrouve entre autres : l’auto suggestion et la bonne vieille méthode Coué (« Je peux y arriver ! »), la  pensée positive qui rend réceptif aux opportunités, la visualisation créatrice qu’affectionnent les sportifs de haut niveau, la focalisation de ses pensées sur un objectif précis, le pouvoir de la volonté, la confiance en soi, et enfin la psychologie élémentaire, que l’on retrouve dans des adages comme « Qui se ressemble s’assemble » ou « On récolte ce que l’on a semé », « Qui n’essaie rien n’a rien »,…

Tous ces principes anciens ont leurs limites mais ils ne sont pas pour autant dénués d’une certaine efficacité ; raison pour laquelle ils sont parfois englobés dans la loi d’attraction et remis au goût du jour dans un nouvel habillage plus conforme aux canons du marketing moderne.

Cependant, à mon avis, ce n’est pas là que se trouve l’essence et la spécificité de la véritable loi d’attraction.

Développer le Soi plutôt que renforcer le Moi

Selon Carl Gustav Jung, le Moi, est la perception qu’une personne a d’elle-même, ce qui est à peu près l’équivalent de l’ego. Quant au Soi, il correspond à la totalité de l’être : tant sa part consciente que sa part inconsciente (il englobe donc le Moi) : ce qu’il est maintenant et ce qu’il est destiné à devenir, au-delà de ce qu’il peut percevoir de lui-même.

Lorsque la loi d’attraction est utilisée en vue d’assouvir un désir matériel (voiture, maison…), c’est le Moi (l’ego) qui est renforcé. Il existe cependant en nous des désirs d’une autre nature, qui sont inscrits beaucoup plus profondément en notre être et qui correspondent à notre vraie nature. Ce sont les désirs d’amour, de bonheur, d’harmonie, de paix intérieure…, qui sont nos élans vitaux, nos moteurs à nous réaliser, à développer notre Soi. Ce sont ces désirs qui nous font avancer, qui nous poussent à progresser dans notre évolution spirituelle.

Le désir (au sens large) est donc l’énergie vitale, la source de tout ce qui nous fait nous mouvoir et progresser (cfr. l’article La sexualité et le Tantra). Il est néanmoins intéressant de percevoir sur quel plan ce désir s’exprime. Ainsi, si je désire entrer en relation amoureuse, ce désir pourrait par exemple trouver sa source dans une attirance sexuelle, la peur d’être seul, l’envie d’être dans la norme…, ce qui le situerait sur le plan de l’ego. Par contre, si ce désir ne naît pas d’un manque ou d’une blessure mais d’un amour pur et inconditionnel, il s’exprimera sur le plan du Soi.

Ces désirs profonds sont en parfaite harmonie avec qui nous sommes véritablement et, tout étant connecté, ils sont également en parfaite adéquation avec tout ce qui est à l’extérieur de nous.

Une fois que nous sommes alignés et cohérents, que nous sommes en adéquation avec nos désirs les plus profonds, c’est là qu’à mon avis la loi d’attraction trouve sa réelle signification et son efficacité. Épurée de toute forme de dépendance, de manque ou d’attente, notre vibration sera haute, claire et le plus susceptible d’attirer des vibrations similaires.

Le véritable secret de l’efficacité de la loi d’attraction réside donc dans la justesse de l’être, bien plus que dans le faire ou surtout que l’avoir.

Ainsi, nous avons tous rencontré au moins une fois des personnes rayonnantes, qui dégageaient de telles vibrations que quand elles entrent dans une pièce, tous les gens présents se tournent spontanément vers elle. Ces personnes irradient tellement qu’elles n’ont rien à faire pour attirer l’amour, il leur suffit de laisser diffuser qui elles sont. Pour paraphraser Paul Coelho, tout l’univers semble conspirer à réaliser leurs rêves.

Tout l’art est donc d’être connecté à ses désirs profonds Pour cela, il est nécessaire de réaliser un parfait alignement entre nos pensées, nos émotions et nos pulsions. Cela nécessite un profond travail de transformation intérieure, qui passe par la déconstruction de toutes nos croyances limitantes sur nous-mêmes, par l’unification de toutes nos parts morcelées qui renvoient à l’extérieur les vibrations de nos contradictions internes.

Comme l’écrit Deepak Chopra : « Comment commencer à comprendre que nos plus profonds désirs, nos intentions créent nos pensées, nos paroles, nos actions et en dernier lieu, nos expériences ? (…) Changez votre énergie, votre vibration et vous changerez toute votre expérience. Changez votre intention et vous changerez de vie ».

L’intention

Pour ma part, je ne suis pas certain que l’exercice de nos désirs sur le plan du Soi soient compatibles avec la formulation de demandes précises adressées à l’univers. En effet, si j’émets la demande de rencontrer l’âme sœur, c’est de nouveau l’ego qui reprend la barre, qui désire (voire exige), croit savoir ce qui est bon pour moi et souhaite conserver un contrôle sur le résultat.

En revanche, je pense que la loi d’attraction trouvera à s’exercer pleinement si je me connecte à mon Soi et à mon profond désir d’Amour et, une fois parfaitement aligné sur ce désir, je me contente de vibrer l’amour.

Yvan Amar nous rappelle que « Vivre dans la revendication constante de son bonheur, revient à être victime de ses attentes… Accueillir toute situation comme occasion de se transformer, c’est grandir véritablement ».

A cet égard, j’ai plus d’affinité avec la vision qu’en a la tradition spirituelle hawaïenne du Ho’oponopono, plus encline au lâcher-prise qu’à la puissance du volontarisme : ne rien vouloir, si ce n’est être connecté à soi et faire confiance en sa divinité intérieure qui, elle, sait ce qui est bon pour nous et saura nous guider.

La Loi d’attraction produira ses pleins effets une fois que l’ego aura repris sa juste place et aura remis le gouvernail à l’âme.

Didier de Buisseret

www.therapeute-debuisseret.be

N’hésitez pas à partager cet article, en le reprenant intégralement, sans modification ni coupure, et en citant sa source (www.presenceasoi.be)

9 commentaires pour “La loi d’attraction – Les demandes (2)

  1. Buffin Mélanie

    Merci, Didier, pour ce billet, riche et nuancé. Entre mille propositions se contredisant les unes les autres glanées de-ci, de-là (sites, blogs, mails, etc) et mon éthique personnelle, j’étais en grand questionnement. Te lire me réaligne et m’apporte paix intérieure.

    1. Didier de Buisseret

      Avec plaisir, Mélanie. C’est en effet ce fouillis d’infos contradictoires et parfois douteuses qui m’a donné envie de me faire ma propre opinion. Au plaisir de te revoir !

  2. samantha

    Merci pour cet article très éclairant sur un sujet si souvent mal compris. ça fait sens, ça “sonne juste”, contrairement à tous les articles racoleurs qui nous promettent de satisfaire tous nos désirs grâce au fameux secret ! Attelons-nous donc à trouver quels sont nos désirs fondamentaux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *